124876686_o

L’invocation des djinns

Surtout utilisée dans la sorcellerie arabe, l’invocation des Djinns consiste à allumer un feu et y fait brûler un encens spécifique, ayant généralement une mauvaise odeur. Après avoir terminé de réciter les incantations de sorcellerie arabe, soit une silhouette lui apparaît, soit il entend une voix. Ensuite, le sorcier lui ordonne ce qu’il désire.

 

L’immolation d’animaux dans la sorcellerie africaine

Dans certains sortilèges africains, le sorcier capture un animal (un corbeau, une poule, ou tout autre animal de couleur noire) pour l’immoler par le feu. Ensuite, il se sert du sang de l’animal pendant le rituel en le faisant couler sur une photo. Enfin, il jette le cadavre de l’animal dans un endroit abandonné (cimetière, puits à sec, ou décombres), ou le pose devant le domicile d’une personne précise.

 

La méthode des étoiles

Elle se nomme aussi « méthode d’observation » car le sorcier observe l’apparition d’une étoile précise, puis se met à l’invoquer en récitant une incantation de magie noire. La sorcellerie obtenue ne peut être défaite que si l’étoile observée apparaît une nouvelle fois lors du rituel contraire, sachant que certaines étoiles n’apparaissent qu’une seule fois par an.

 

La méthode des effets personnels

Dans cette méthode, le sorcier se sert d’un objet ou d’un vêtement appartenant à la personne visée par le rituel de sorcellerie. Ensuite, il récite une incantation demandant une certaine modification de cet effet (modification de couleur, de forme, d’odeur…). Si cette modification a lieu dans la semaine suivant le rituel de magie noire, alors l’objectif sera atteint.

 

CONTACT  DE  PAPA

 

E-MAIL: mibrahimasagboaguessi@gmail.com

 

WHATSAPP : +229 91 15 42 18

 

TELEPHONE :+229 91 15 42 18

 

Site: www.medium-aguessi-ibrahima.com